Vers un allongement de la durée de vie des centrales nucléaires espagnoles ? - L'EnerGeek

Vers un allongement de la durée de vie des centrales nucléaires espagnoles ?

garona_centrale_nucleaireSi pour la première fois, l’éolien a été la première source d’électricité de l’Espagne, le pays ne semble pas prêt de renoncer aux kilowattheures bon marché délivrés par ses centrales nucléaires. Selon le quotidien El Pais, le gouvernement espagnol songerait à allonger la durée de vie de son parc nucléaire de 40 à 60 ans.

Après avoir investi 50 milliards d’euros dans les énergies renouvelables au cours des dernières années, l’Espagne est contrainte de faire marche arrière. Le déficit énergétique du pays approche les 30 milliards et les subventions aux énergies nouvelles sont revues à la baisse.

Alors que la population de ce pays durement touché par la crise économique fait face à une hausse rapide du coût de l’électricité, le gouvernement Rajoy réfléchirait à allonger la durée de vie du parc nucléaire pour continuer à  bénéficier d’une énergie bon marché.

La loi qui fixe à 40 ans la durée de vie maximale d’une installation nucléaire serait modifiée. L’allongement de la durée de vie légale des centrales inciterait probablement l’exploitant de la centrale de Garona  à relancer l’activité de leur installation (un réacteur de 466 MW).

En 2012, en dépit de l’autorisation de la prolongation de l’exploitation de la centrale pour une année supplémentaire, Nuclenor avait préféré mettre la centrale à l’arrêt invoquant l’augmentation des taxes et des tarifs du secteur de l’électricité. Mais nul ne doute que l’énergéticien reviendrait sur sa décision en cas d’une prolongation de 20 ans.

Rédigé par : arthur-leroy

mar 8 Déc 2015
Les déchets radioactifs du réacteur Hifar ont été rapatriés en Australie après avoir été retraités en France. Actuellement entreposés au complexe nucléaire de Lucas Heights qui appartient à l’Agence australienne des sciences et technologies nucléaires (ANSTO), un comité indépendant doit…
ven 11 Juil 2014
Le gestionnaire du réseau éclectique belge tire la sonnette d’alarme. Selon Elia la sûreté d’alimentation électrique sera précaire au cours des prochains hivers si les réacteurs nucléaires de Doel 3 et de Tihange 2 ne sont pas remis en service.…
mar 26 Août 2014
Si la ministre de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie n'a pas souhaité commenté la récente démission du gouvernent lors de sa visite de la centrale nucléaire de Civaux, elle n'a en revanche pas hésité à défendre son projet…
mar 18 Fév 2014
Si pour la première fois, l’éolien a été la première source d’électricité de l’Espagne, le pays ne semble pas prêt de renoncer aux kilowattheures bon marché délivrés par ses centrales nucléaires. Selon le quotidien El Pais, le gouvernement espagnol songerait…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *