Vers un allongement de la durée de vie des centrales nucléaires espagnoles ? - L'EnerGeek

Vers un allongement de la durée de vie des centrales nucléaires espagnoles ?

garona_centrale_nucleaireSi pour la première fois, l’éolien a été la première source d’électricité de l’Espagne, le pays ne semble pas prêt de renoncer aux kilowattheures bon marché délivrés par ses centrales nucléaires. Selon le quotidien El Pais, le gouvernement espagnol songerait à allonger la durée de vie de son parc nucléaire de 40 à 60 ans.

Après avoir investi 50 milliards d’euros dans les énergies renouvelables au cours des dernières années, l’Espagne est contrainte de faire marche arrière. Le déficit énergétique du pays approche les 30 milliards et les subventions aux énergies nouvelles sont revues à la baisse.

Alors que la population de ce pays durement touché par la crise économique fait face à une hausse rapide du coût de l’électricité, le gouvernement Rajoy réfléchirait à allonger la durée de vie du parc nucléaire pour continuer à  bénéficier d’une énergie bon marché.

La loi qui fixe à 40 ans la durée de vie maximale d’une installation nucléaire serait modifiée. L’allongement de la durée de vie légale des centrales inciterait probablement l’exploitant de la centrale de Garona  à relancer l’activité de leur installation (un réacteur de 466 MW).

En 2012, en dépit de l’autorisation de la prolongation de l’exploitation de la centrale pour une année supplémentaire, Nuclenor avait préféré mettre la centrale à l’arrêt invoquant l’augmentation des taxes et des tarifs du secteur de l’électricité. Mais nul ne doute que l’énergéticien reviendrait sur sa décision en cas d’une prolongation de 20 ans.

Rédigé par : arthur-leroy

jeu 17 Mar 2016
Selon le magazine Challenges, le ministre de l’Economie, Emmanuel Macron, doit rencontrer ce jeudi 17 mars le PDG d’EDF, Jean-Bernard Lévy. Au cours de cette entrevue, les deux hommes pourraient décider de recapitaliser l’énergéticien jusqu'à environ 12 milliards d’euros. (suite…)
lun 14 Déc 2015
Pour limiter le réchauffement climatique, 195 pays ont décidé d’allier leurs efforts lors de la COP21 organisée à Paris. Au lendemain du sommet, une évidence s'impose : en France, comme dans le reste du monde, il faut rapidement décarboner le…
ven 13 Nov 2015
Plusieurs laboratoires de recherche se sont associés dans le cadre du programme Genesis, afin d’étudier le vieillissement des centrales nucléaires. Au total, 27,3 millions d’euros vont servir à « développer l'analyse expérimentale à l'échelle nanométrique des matériaux irradiés ». (suite…)
jeu 17 Avr 2014
Par erreur, de l’eau hautement contaminée a été déversée dans l’un des bâtiments de la centrale de Fukushima. L’incident a été révélé par un courriel de la compagnie Tokyo Electric Power (Tepco), chargé de stocker l’eau souterraine en amont des réacteurs…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *