Le prototype d'éolienne flottante de DCNS en stand by - L'EnerGeek

Le prototype d’éolienne flottante de DCNS en stand by

Prototype_éolienne_flottante_UntrakdroverLes sociétés DCNS et Nass & Wind ont annoncé le report de la construction de leur prototype d’éolienne flottante appelé Winflo. L’aérogénérateur d’une puissance d’1 mégawatt (MW) devait être installé au large de Croisic (Loire-Atlantique) à la fin de l’année.

A l’heure où Vestas teste une éolienne 8MW, le manque de puissance de Winflo incite Nass & Wind et DCNS à s’orienter vers la construction d’une autre machine de 5 à 7 MW.

Aucun calendrier sur la mise en route du prototype Winflo n’a été donné. Seule certitude, les tests ne seront plus conduits au large de Croisic.

Les éoliennes en mer actuellement en service sont fixées aux fonds marins grâce à des fondations. La profondeur à laquelle elles peuvent être installées ne peux pas excéder 40 mètres. Elles doivent être positionnées près des côtes, à quelques kilomètres du rivage. Cela empêche les aérogénérateurs de profiter des vents marins les plus forts et les plus réguliers qui soufflent en pleine mer, ou tout simplement d’installer des éoliennes offshore dans une mer comme la Méditerranée, où les profondeurs sont importantes même à immédiate proximité des côtés.

L’éolien flottant permettrait de contourner ces limites. La technologie des éoliennes flottantes est inspirée des plateformes flottantes utilisées par l’exploitation pétrolière. Elles sont ancrées au moyen d’un câble souple reliant le flotteur et le fond marin.

La première éolienne flottante mise en service fût l’Hywind, ancrée au sol par trois câbles à 220 mètres de profondeur. L’éolienne de 2,3 MW a été inaugurée par la société norvégienne Statoil en Mer du Nord en 2009.

Crédit photo : Untrakdrover

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 6 Fév 2013
Le groupe Akuo Energy a annoncé le lancement de la construction d’une centrale de cogénération biomasse à Estrées-Mons, dans la Somme. La construction de cette unité, qui représente un investissement de 65 millions d’euros, a été décidée suite à appel…
mar 9 Mai 2017
Confronté à une demande d'électricité en forte augmentation ces dernières années et à la nécessité de réduire ses émissions de gaz à effet de serre, le Maroc souhaite développer ses capacités de production renouvelables pour atteindre à l'horizon 2030, 42%…
jeu 13 Juin 2013
L'industriel français DCNS (un des leaders mondiaux de l'exploitation de l'énergie thermique des mers) et le groupe britannique OTEplc ont signé un accord de partenariat pour développer conjointement des systèmes de climatisation par eaux de mer.  Les deux entreprises développent…
ven 25 Oct 2013
En raison d'un potentiel hydroélectrique bien moins important que ses voisins, l'Argentine est contrainte de recourir aux énergies fossiles pour répondre aux besoins en électricité de plus en plus importants de ses 40,8 millions d'habitants. En 2011, 68,6% de l'électricité…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *