Le Royaume-Uni investit 11 millions de livres pour les smart grids - L'EnerGeek Le Royaume-Uni investit 11 millions de livres pour les smart grids - L'EnerGeek

Le Royaume-Uni investit 11 millions de livres pour les smart grids

DavidWillets_photobisgovukDepuis le 20 janvier dernier, le Gouvernement britannique invite les entreprises du pays spécialisées dans les technologies vertes à participer à son nouveau programme de financement destiné à soutenir le développement des réseaux intelligents, ou smart grids, et la recherche en matière de stockage d’énergie. Le Royaume-Uni investira 11 millions de livres dans ce programme.

Le secrétaire d’État britannique sur les universités et la Science, David Willetts (photo), a invité, lundi 20 janvier dernier, les entreprises spécialisées dans les technologies dites « propres » à participer à un projet de financement autour des smart grids. Le Gouvernement britannique, ainsi que l’EPSRC (Engineering and Physical Sciences Research Council), ont débloqué pour ce projet la modique somme de 11 millions de livres.

Selon David Willetts, les technologies liées aux smart grids au Royaume-Uni bénéficient déjà d’une bonne réputation. Il s’agit désormais de tirer parti de cette expertise pour se développer commercialement, notamment dans l’exportation. « L’énergie et son stockage font partie des huit grandes technologies du futur dans lesquelles le Royaume-Uni peut prendre une place de leader mondial et saisir une part importante des marchés mondiaux », s’est enthousiasmé le secrétaire d’État dans un communiqué.

Soutenir les entreprises du secteur est ainsi primordial pour le pays qui souhaite développer ses smart grids. Ce financement du Gouvernement est ouvert à toutes les entreprises ou organismes de recherche qui pourront démontrer le potentiel commercial de leur technologie. Les experts du secteur auront jusqu’au 19 mars pour faire leur preuve et aider leur pays à se hisser en haut de la pyramide mondiale des smart grids.

Rédigé par : jacques-mirat

lun 2 Déc 2013
Après Eurostat (organisme chargé des statistiques officielles de l'Union Européenne) et le cabinet d'audit et de conseil Deloitte, c'est au tour du politicien wallon François Bellot de dénoncer le prix de l'électricité belge. Le sénateur s'est en effet dit surpris…
mar 26 Mai 2015
Selon un rapport de la Banque mondiale réalisé en partenariat avec l'Agence internationale de l'énergie (AIE) et publié le lundi 18 mai dernier, des progrès significatifs auraient été accomplis dans l'électrification progressive de la population mondiale et l'augmentation des moyens…
mar 14 Fév 2017
Outre le séisme politique déclenché par le décret dit du "Muslim ban", les premières décisions du président américain Donald Trump relatives à la politique énergétique et environnementale des Etats-Unis, ont elles aussi suscité de nombreuses réactions aussi bien dans l'opposition…
mer 25 Jan 2017
A la veille de l’élection présidentielle, l’Union Française de l'Électricité (UFE) publie son livre blanc. Le document rassemble les propositions de la filière électrique française pour répondre aux défis des années à venir. Son ambition : "accompagner une stratégie de…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *