Une étude américaine sur les éoliennes et la mortalité des chauves-souris

bats_photo_dmouratiUne étude publiée dans la revue scientifique BioScience estime que plus de 600.000 chauves-souris auraient trouvé la mort à cause des éoliennes, en 2012 aux États-Unis. Une estimation réalisée grâce à des techniques de statistiques avancées, appliquées au nombre de chauves-souris retrouvées mortes dans 21 parcs éoliens américains.

Selon le chercheur Mark Hayes, de l’Université du Colorado, ces décès ne seraient pas uniquement causés par des collisions avec les pâles en mouvement. Le chercheur évoque en effet un phénomène de « barotraumatismes », un changement de pression atmosphérique généré par le déplacement des pales et qui ferait exploser les poumons de ces mammifères volants.

L’étude indique que certains parcs, comme celui des Appalaches, possède un taux de mortalité plus élevé.

Problème identifié depuis quelques années, l’étude relance l’inquiétude des écologistes sachant l’importance de ces animaux dans l’écosystème des insectivores et dans la pollinisation des plantes.

La société française Biotope, a développé un dispositif d’interruption à distance des éoliennes en cas de forte activité des chauves-souris. Un programme qui permettrait de réduire jusqu’à 74 % la mortalité chez ces mammifères tout en minimisant les pertes de production d’énergie.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 15 Sep 2016
Au mois de novembre, le Maroc organisera la 22ème conférence des Nations unies sur le climat. Se voulant exemplaire, le pays hôte a récemment confirmé son intention de développer l'énergie solaire. Pour y parvenir, le ministre de l'énergie, Abdelkader Amara, a notamment…
ven 17 Mai 2013
Provence 4 Biomasse est à ce jour le plus grand projet biomasse de France : le chantier de cette centrale qui sera exploitée par E.ON doit débuter cet été, dans les communes de Gardanne et de Meyreuil, dans les Bouches-du-Rhône.  La centrale…
lun 17 Oct 2016
Après le secteur de l’aviation, c’est au tour du secteur du transport maritime de s’intéresser aux énergies renouvelables pour réduire ses émissions de dioxyde de carbone. Le projet Energy Observer, digne successeur de Solar Impulse, vise en effet à effectuer…
mer 17 Juin 2015
Après Tesla, c'est au tour de Mercedes de se lancer sur le marché des technologies de stockage domestique d'énergie. Le groupe industriel allemand a en effet profité de l'Intersolar Europe 2015, un salon professionnel dédié à l'industrie de l'énergie solaire…

COMMENTAIRES

  • En France, nos chauves souris ne se laissent pas impressionner.La LPO reçoit des indemnités compensatoires pour leur apprendre à voler ailleurs. Et la LPO nous assure que les impacts des éoliennes sur les chiroptères sont « minimes ».
    Merci et bravo à la LPO.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *