Jordanie : la première centrale nucléaire construite par la Russie - L'EnerGeek Jordanie : la première centrale nucléaire construite par la Russie - L'EnerGeek

Jordanie : la première centrale nucléaire construite par la Russie

desert_jordanie_photo_xyz_man007Le gouvernement de la Jordanie a annoncé, lundi 28 octobre, que deux entreprises russes seraient en charge de la construction et de l’exploitation de sa première centrale nucléaire. « L’entreprise russe Rosatom Overseas fera fonctionner la centrale et Atomstroyexport fournira la technologie nucléaire » a indiqué Mohammed Moman, ministre de l’Information, lors d’une conférence de presse.

D’une valeur de 10 milliards de dollars, cette future centrale nucléaire sera constituée de 2 réacteurs de 1.000 MW. Elle sera implantée dans la zone désertique d’Amra, au nord de la capitale Amman, et devrait être mise en service en 2023.

Le chef de la Commission jordanienne de l’énergie atomique, Khaled Tukan, a expliqué que le projet serait mené en deux phases. Pendant 2 ans, « des études seront menées et l’infrastructure sera construite » puis « les deux parties signeront un contrat pour commencer à construire la centrale ». Toujours selon M. Tukan, « les Russes contribueront au financement à hauteur de 49% et la Jordanie à hauteur de 51% ».

Le Royaume hachémite de Jordanie, un des 10 pays les plus secs du monde, importe 97% de ses besoins énergétiques. Il cherche de ce fait à développer le secteur nucléaire pour réduire sa dépense énergétique et pour alimenter ses usines de dessalement d’eau.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 8 Déc 2016
La Cour constitutionnelle allemande a donné raison mardi aux producteurs d'énergie qui réclamaient depuis 2012 une compensation financière à la sortie accélérée du nucléaire outre-Rhin, revenant ainsi sur l'une des mesures phare d'Angela Merkel. La chancelière avait en effet engagé…
jeu 2 Avr 2015
L'Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) a annoncé, lundi 30 mars dans un communiqué de presse, ne pas avoir identifié d'éléments génériques mettant en cause la capacité d'EDF à maîtriser la sûreté de ses réacteurs de 1.300 MW jusqu'à leur quatrième…
mar 3 Juin 2014
La Russie et le Kazakhstan ont signé, jeudi 29 mai à Astana, un accord de coopération dans le domaine du nucléaire civil. Ce mémorandum, paraphé par Vladimir Poutine et son homologue kazakh Noursoultan Nazarbaïev à l'occasion du sommet du Conseil…
mer 15 Mai 2013
Créée suite à la catastrophe de Fukushima, la nouvelle autorité garante de la sureté nucléaire au Japon devrait, selon les médias nippons, confirmer aujourd’hui la présence d’une faille active sous le réacteur 2  de Tsuruga. En cas de confirmation, ce…

COMMENTAIRES

  • Encore un pays qui ne sait pas compter et qui s’est fait embobiner par l’industrie nucléaire. On ne sait pas non plus si c’est un prix « clé en main » ou qui va dériver comme pour l’EPR français.

    Pour les délais de construction, en voyant les retards qui ont lieu en Russie, le premier réacteur n’a guère de chance d’être en service en 2023.

    La Jordanie a beaucoup mieux à faire avec le solaire, pour moins cher.

    http://energeia.voila.net/electri2/mediterranee.htm

    D’autres pays aussi devraient se pencher sur les données de cette étude et en tirer les conclusions.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *