Une ferme houlomotrice développée en Bretagne - L'EnerGeek

Une ferme houlomotrice développée en Bretagne

WaveRoller_farm_Portugal_photo_AW-Energy_OyLe constructeur naval DCNS, l’énergéticien Fortum et la société d’ingénierie AW-Energy ont annoncé, jeudi 19 septembre, la signature d’un accord de partenariat portant sur la construction d’une ferme-pilote qui captera l’énergie des vagues dans le Finistère sud.

Soutenu par la région Bretagne, le projet prévoit le développement d’un démonstrateur de ferme houlomotrice d’une puissance de 1,5 MW. Ce site-pilote sera construit à partir de 2016 près de Plozévet, entre la pointe du Raz et Quimper, et sera mis en service en 2017.

Fortum sera le maître d’ouvrage et le propriétaire des installations, alors que DCNS sera en charge de la fabrication des équipements. La start-up finlandaise AW-Energy fournira quant à elle la technologie « WaveRoller ».

Installé dans des zones proches du littoral, entre 8 et 20 mètres de profondeur, le WaveRoller est un dispositif sous-marin qui permet de transforme les vagues marines en énergie puis en électricité. Cette technologie est actuellement testée au Portugal.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 2 Mai 2017
Commandé par la ville de Paris, le rapport "Paris change d’ère" propose une stratégie pour permettre à la capitale d’atteindre la neutralité carbone en 2050. Réalisé par le groupement Elioth, il identifie plusieurs "grands chantiers" pour la municipalité qui réalisera…
jeu 31 Mar 2016
Au moment où le Parlement européen envisage de modifier l’étiquetage énergétique sur les appareils électroménagers, l’UFC-Que Choisir publie les résultats des enquêtes menées dans le cadre du projet européen MarketWatch. (suite…)
lun 27 Fév 2017
Fortement pourvue en ressources géothermiques, l’Île-de-France entend bien développer au maximum une énergie à la fois propre, peu coûteuse et stable dans sa production. Dernier projet en date dans la région, l'éco-quartier Clichy-Batignolles, situé dans le nord-ouest de Paris, a…
ven 6 Juin 2014
Si on assistait depuis quelques temps à une recrudescence des vols de métaux dans les chantiers ou sur les réseaux ferrés, les voleurs ne s'en étaient pas encore pris aux énergies renouvelables. C'est désormais chose faite puisque les éoliennes seraient devenues…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *