La Réunion : Sainte-Rose, une centrale hydraulique au pied du volcan - L'EnerGeek

La Réunion : Sainte-Rose, une centrale hydraulique au pied du volcan

centrale_photoo_Thierry CaroGrâce aux propriétés intrinsèques de son territoire (topographie, taux d’ensoleillement, précipitations…), l’île de la Réunion est depuis longtemps tournée vers les énergies renouvelables. L’électricité produite grâce à des sources respectueuses de l’environnement représente d’ailleurs une part de 30% du mix électrique de ce Département d’Outre-Mer français, situé dans l’océan Indien. Première source d’énergie verte de l’île, l’hydroélectricité affiche une puissance installée de 136 MW, soit 17% du mix électrique de la Réunion dont la Rivière de l’Est est une pièce maîtresse.

En 2009, les équipements hydrauliques installés sur le territoire de la commune de Sainte-Rose, le long de la Rivière de l’Est, ont fourni à eux seuls 60 % de la production hydroélectrique totale de l’île. Cette centrale hydroélectrique, exploitée par EDF, capte les eaux des précipitations qui s’abattent sur le Piton de la Fournaise, et les transforme en énergie dans une usine située à plus de 800 mètres de dénivelé en aval.

 

[stextbox id= »info »]Un moyen de stockage original[/stextbox]

Inaugurée en 1979, la centrale EDF de Sainte-Rose est le dernier maillon de l’aménagement hydroélectrique de la Rivière de l’Est. Le site produit de l’énergie grâce à la force de l’eau, qu’il capte à divers points du massif du Piton de la Fournaise. La prise d’eau des Orgues en est le principal point de captage, situé dans la partie nord-est du massif, à l’endroit où se forme la Rivière. L’eau transite ensuite par une galerie d’amenée longue de 4 kilomètres, construite sur le flanc du volcan qui surplombe la ville de Sainte-Rose, pour atterrir dans 4 réservoirs en acier d’une capacité de 25.000 m3 chacun.

Ce type de stockage, unique au monde dans une installation de production d’électricité, incarnent la particularité de la centrale de Sainte-Rose. En effet, si l’eau est habituellement stockée dans une retenue de barrage (comme au barrage de Bébour), le relief particulier du territoire de Sainte-rose a empêché le recours à cette option. Obligeant ainsi EDF à utiliser ces 4 réservoirs métalliques de 25 mètres de hauteur, vidés deux fois par jour (le matin et le soir) au moment des pics de production.

Les 4 turbines de l’usine électrique hydraulique de Sainte-Rose, situées au niveau de la mer, quelques 870 mètres plus bas, reçoivent ensuite l’eau des réservoirs grâce à une conduite de 4,5 kilomètres. Ces turbines Pelton ont une puissance unitaire de 22 MW.

 

[stextbox id= »info »]Des travaux d’adaptation pour s’adapter à la demande[/stextbox]

Face à la demande croissante de l’île en capacité électrique, EDF a augmenté la capacité de la centrale de Sainte-Rose de 25% en 2009 (passant de 66 à 88 MW). Cette extension, qui a permis de renforcer les équipements hydrauliques du site tout en optimisant le système énergétique réunionnais, a consisté en l’installation d’une quatrième turbine et d’un quatrième réservoir.

D’une durée de 3 ans pour un investissement de 21 millions d’euros, les travaux ont été effectués au cœur du Parc National de la Réunion, réputé pour sa biodiversité riche. Mené en concertation avec les responsables du parc, EDF s’est assurée du respect environnemental de la faune et de la flore de ce milieu naturel reconnu mondialement.

« Petits systèmes isolés » privés de raccordement au réseau électrique continental, les systèmes énergétiques insulaires comme celui de la Réunion représentent un défi pour le service public de l’électricité : l’énergie doit être produite sur place pour des coûts de production, la plupart du temps, supérieurs à ceux de la France métropolitaine. La souplesse de son fonctionnement (elle peut servir de variable d’ajustement lors des pics de consommation et est mobilisable très rapidement) a toutefois permis à l’énergie hydraulique d’avoir une place privilégiée dans le parc électrique de la Réunion.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 10 Mar 2014
Ciments du Maroc, une des filiales du groupe italien Italcementi, a investi plus de 3 millions d’euros à Aït Baha (dans la région de Souss-Massa-Drâa) en partenariat avec Italgen Maroc (une autre filiale d’Italcementi) dans un projet de centrale solaire…
jeu 21 Août 2014
La société ivoirienne Biokala et son directeur David Billon ont récemment confirmé la réalisation de la première centrale de production d'électricité basée sur la biomasse en Côte-d'Ivoire. Une avancée significative pour le continent africain qui ne compte à ce jour…
mer 27 Nov 2013
Philippe Martin, ministre de l’Ecologie, a annoncé mardi 22 octobre, à l'occasion du colloque annuel de l’Union Française de l’Électricité (UFE), l'organisation prochaine d'une grande concertation stratégique sur les opportunités du développement de l’autoconsommation, notamment dans le secteur de l'énergie…
mer 9 Sep 2015
Voilà quatre ans que les ingénieurs de la société Geps Techno, PME basée à Saint-Nazaire, planchent sur un concept innovant et totalement inédit de centrale électrique offshore. Développé sous le nom de MLiner, ce projet vise la création d'une structure…

COMMENTAIRES

  • Bonjour, Monsieur, Madame,

    Je suis Jean Dany VEE, du service groupe de Papangue Tours. Le but de notre agence consiste à concevoir et organiser des voyages touristiques sur l’île de La Réunion. Nous avons reçu une demande récemment d’un groupe de 30 personnes qui souhaiteraient visiter une centrale hydraulique sur l’île de La Réunion.

    Serait – ce possible d’avoir un contact ?
    Serait – ce envisageable de faire une visite pour 30 personnes ?
    Combien cela coûterait – il par personne ?
    Combien de temps durera la visite ?
    Seriez vous disponible pour le mois de novembre ?

    Cordialement

    Jean Dany VEE
    SERVICE GROUPES

    Résidence la Tonnelle – 17 route de la Rivière des Pluies – 97490 Sainte Clotilde
    Tel : 0262 262 41 61 92 – Fax : 0262 262 41 61 96

    Répondre
  • je suis un élevé du lycée de st Charles a st pierre et je cherche une projet de développement durable et je

    voudrais vous joindre pour réserver si possible une visite guidée a la centrale hydraulique a st rose

    comment pourrais je vous joindre ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *