La répartition du parc éolien français en 2013

800px-Ostwind_Fruges@Zophie

Selon le ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie, la puissance du parc éolien français s’élevait à environ 7.820 MW au 30 juin 2013. Au total, 1164 installations étaient raccordées au réseau électrique nationale.

L’énergie produite par la filière éolienne a progressé de 23% en 2012 par rapport à 2011, avec une production avoisinant 14,9 Twh, soit environ 3% de la consommation électrique nationale. On constate néanmoins un certain ralentissement dans son développement. Au premier trimestre 2013, 200 MW supplémentaires ont été raccordés au réseau, soit une baisse de 26 % par rapport au premier semestre de l’année passée. Il en a été de même en 2012. 750 MW supplémentaires ont été reliés au réseau alors que plus de 1000 MW l’était chaque année entre 2008 et 2010.

 

L’énergie éolienne n’est pas produite de manière homogène sur l’ensemble du territoire. La filière éolienne s’est développée principalement dans le nord du pays.

Au 30 juin 2013, deux régions françaises ont une puissance éolienne raccordée bien supérieure aux autres : les régions Champagne-Ardenne et Picardie avec 1.213 et 1.084 MW respectivement. Les régions Bretagne (756 MW), Lorraine (716 MW) et Centre (704 MW) complètent le classement. Ces 5 régions génèrent plus de la moitié de l’énergie produite par le parc éolien français.

À l’inverse, 6 autres régions ont une puissance raccordée inférieure à 50 MW : Provence-Alpes-Côte-d’Azur (45 MW), Limousin (37 MW), Franche-Comte (30 MW), Corse et Île-de-France (18 MW), et Alsace (12 MW). Les régions Aquitaine et Guyane d’outre-mer quant à elles ne produisent aucune électricité par ce biais.

En 2012, c’est également en régions Champagne-Ardenne et Picardie que s’est le plus développé le parc éolien français avec respectivement 160 et 117 MW de nouvelle puissance éolienne raccordée au réseau. La région Nord-pas-de-Calais quant à elle complète le podium avec 80 MW supplémentaires, et possèdent désormais une puissance raccordée totale de 480 MW.

Il est important de souligner que les régions les plus ventées ne sont pas celles qui disposent des plus grandes capacités installées. Selon Météo France, le vent a davantage soufflé en région Languedoc-Roussillon que partout ailleurs en France en 2012. Elle n’est pourtant que la 8ème région, avec 473 MW, dans le classement des régions ayant le plus de puissance éolienne installée, En Champagne-Ardenne et en Picardie le vent a soufflé trois fois moins.

En juin 2013, le département de la Somme est la première puissance éolienne de France avec 654 MW reliés au réseau fin juin 2013. Il est suivi par le Pas-de-Calais qui dispose de 456 MW. Dans de nombreux départements, l’énergie éolienne est en revanche absente.

Le plus grand site éolien se trouve quant à lui dans le Pas-de-Calais, sur le territoire de la Communauté de communes du canton de Fruges. D’une puissance totale de 140 MW, il se compose de 16 parcs éoliens répartis sur 8 communes. Il permet d’ approvisionner en électricité 150.000 foyers.

Le parc éolien français n’est actuellement constitué que d’éoliennes terrestres. Bientôt, des éoliennes offshores seront raccordées au réseau. Bénéficiant d’un fort potentiel éolien, la France s’est fixée l’objectif de disposer de 25.000 MW de puissance éolienne pour 2020, dont 6.000 MW offshore.

 

Une réaction sur La répartition du parc éolien français en 2013

  1. merci pour cet article synthétique et bien fait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>