Centrale nucléaire de Cattenom : l'ASN publie un "avis d'incident" - L'EnerGeek

Centrale nucléaire de Cattenom : l’ASN publie un « avis d’incident »

cattenom_photoEDFL’ASN vient de publier un « avis d’incident », à la suite de l’événement déclaré le 25 juillet à la centrale de Cattenom située à proximité de Thionville. L’exploitant de la centrale, EDF, avait signalé une fuite d’acide chlorhydrique, un produit non toxique, en raison d’un défaut sur une tuyauterie. Selon l’ASN, qui a mené une visite d’inspection sur site le 6 août , cet incident n’a eu aucune conséquence sur la sûreté de l’installation.

Comme il ne concerne ni la radioprotection ni la sûreté de la centrale de Cattenom, l’incident a été classé de niveau 0 sur l’échelle internationale INES de classification des événements nucléaires.

Selon l’ASN, l’enjeu environnemental lié à cet incident est faible en raison de la nature de la substance rejetée. L’autorité garante de la sûreté nucléaire précise que cet acide est « un produit corrosif mais non toxique ». Il est utilisé pour prévenir la formation de tartre dans le circuit de refroidissement, une partie non nucléaire de la centrale.

L’exploitant EDF a de son côté rappelé que « ces effluents correspondent à moins de 1% de l’autorisation annuelle de rejets et n’ont pas eu d’impact sur l’environnement externe »

Par ailleurs l’ASN considère que les mesures prises par EDF « semblent pertinentes au regard de l’impact environnemental de cet événement ».

La centrale de Cattenom est la 7ème centrale la plus puissante du monde, et la 2ème de France. Environ 1.200 salariés et 300 prestataires permanents y travaillent.

Rédigé par : arthur-leroy

mar 8 Nov 2016
Power, un des plus vieux magazines américains consacrés au secteur de la production d'électricité, a attribué son Power Award 2016 de la meilleure centrale au réacteur russe BN-800. Ce réacteur rapide refroidi au sodium, produit actuellement de l'électricité à la…
jeu 12 Oct 2017
Remise en cause en 2015 par l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) en raison d'une teneur en carbone excessive, la qualité de la cuve du futur réacteur EPR de Flamanville dans la Manche ne poserait en réalité aucun problème de sécurité.…
jeu 4 Sep 2014
La préfecture de Fukushima et les deux communes sur lesquelles se trouve la centrale, ont annoncé le lundi 1er septembre 2014 avoir finalement accepté le projet gouvernemental de construction de sites de stockage temporaire de détritus radioactifs. Un accord que…
ven 28 Août 2015
De nombreux scientifiques et experts internationaux de la fusion nucléaire se sont réunis cette semaine au sein de l'Université du Saskatchewan au Canada afin d'évoquer les différentes alternatives en matière de production électrique décarbonée et les défis de la commercialisation…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *