Centrale nucléaire de Cattenom : l'ASN publie un "avis d'incident" - L'EnerGeek Centrale nucléaire de Cattenom : l'ASN publie un "avis d'incident" - L'EnerGeek

Centrale nucléaire de Cattenom : l’ASN publie un « avis d’incident »

cattenom_photoEDFL’ASN vient de publier un « avis d’incident », à la suite de l’événement déclaré le 25 juillet à la centrale de Cattenom située à proximité de Thionville. L’exploitant de la centrale, EDF, avait signalé une fuite d’acide chlorhydrique, un produit non toxique, en raison d’un défaut sur une tuyauterie. Selon l’ASN, qui a mené une visite d’inspection sur site le 6 août , cet incident n’a eu aucune conséquence sur la sûreté de l’installation.

Comme il ne concerne ni la radioprotection ni la sûreté de la centrale de Cattenom, l’incident a été classé de niveau 0 sur l’échelle internationale INES de classification des événements nucléaires.

Selon l’ASN, l’enjeu environnemental lié à cet incident est faible en raison de la nature de la substance rejetée. L’autorité garante de la sûreté nucléaire précise que cet acide est « un produit corrosif mais non toxique ». Il est utilisé pour prévenir la formation de tartre dans le circuit de refroidissement, une partie non nucléaire de la centrale.

L’exploitant EDF a de son côté rappelé que « ces effluents correspondent à moins de 1% de l’autorisation annuelle de rejets et n’ont pas eu d’impact sur l’environnement externe »

Par ailleurs l’ASN considère que les mesures prises par EDF « semblent pertinentes au regard de l’impact environnemental de cet événement ».

La centrale de Cattenom est la 7ème centrale la plus puissante du monde, et la 2ème de France. Environ 1.200 salariés et 300 prestataires permanents y travaillent.

Rédigé par : arthur-leroy

lun 19 Mai 2014
Avril 1986. Une centrale nucléaire suédoise détecte une anomalie au niveau du taux de radioactivité de l'air. Si les responsables du site pensent d'abord à une fuite interne de l'installation atomique, ils sont en réalité les premiers à identifier les…
ven 2 Mai 2014
Selon le ministère de l’énergie, la consommation énergétique de l’Algérie aurait atteint les 40 milliards de dollars en 2013, un chiffre qui devrait doubler d’ici 2030 au regard  de l’augmentation significative et constante de la demande nationale en énergie. Face…
mer 13 Mai 2015
Malgré la hausse des coûts engendrée par la catastrophe de Fukushima, l'énergie nucléaire reste, au Japon, la source d'électricité la moins chère. C'est la conclusion d'un rapport publié lundi 11 mai par le ministère japonais de l'Économie, du Commerce et de…
jeu 21 Juil 2016
Avec un premier réacteur connecté au réseau électrique dès 1956, le Royaume-Uni fait partie des États précurseurs en matière d'exploitation civile de l'énergie nucléaire. Le parc britannique est aujourd'hui devenu le deuxième plus important de l'Union européenne et les ambitions…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *