Le SER propose 17 mesures en faveur des énergies marines

éolien_mer-photo- Kim_HansenLe Syndicat des énergies renouvelables (SER) vient de remettre un rapport au ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, Philippe Martin, et au ministre délégué en charge de la Mer, Frédéric Cuvillier. Les professionnels des énergies marines proposent 17 mesures afin de développer une stratégie ambitieuse contribuant à la transition énergétique française.

Les 17 mesures, d’ordre législatif et réglementaire, visent à « accélérer le développement » de l’éolien en mer et des énergies marines renouvelables.

Alors que le gouvernement a fixé un objectif de 6.000 MW d’éolien maritime à l’horizon 2020, le SER souhaite aller plus loin et propose un objectif à plus long terme de 15.000 MW d’ici 2030.

Pour répondre à la volonté du Président de la République de créer un « choc de simplification », le SER articule ses propositions autour de trois axes : simplifier les procédures d’autorisation des projets, préciser et améliorer les modalités de la participation du public et, enfin, anticiper et faciliter le raccordement des parcs au réseau.

Certes, comme le précise le syndicat dans un communiqué, « le gouvernement a récemment affiché l’ambition de la France de devenir leader dans le secteur ». Mais « la complexité administrative actuelle rallonge considérablement les délais de réalisation des projets industriels en mer ». Le SER propose notamment une modification de l’article L.511-1 du Code de l’énergie afin de « clarifier » le régime d’autorisation pour l’utilisation de l’énergie des marées.

Jean-Louis Bal, président du SER, explique que « la mise en œuvre de ces mesures pour accélérer le déploiement de l’éolien en mer, mais également de l’hydrolien, et à moyen terme des technologies houlomotrices et ETM (énergie thermique des mers) marquerait une étape importante en donnant à notre pays les moyens de ses ambitions ».

En septembre, le SER devrait proposer au gouvernement un plan de relance pour atteindre 23% d’énergies renouvelables à l’horizon 2020.

Rédigé par : Fabien Maout

ven 18 Avr 2014
Certaines filières d’énergie renouvelable comme l’éolien terrestre, pourraient bien se voir supprimer les subventions et le régime dérogatoire dont elles bénéficient actuellement. C’est en tous cas ce que préconise le CRE dans son dernier rapport sur les coûts et la…
ven 22 Fév 2013
Si les dernières grandes annonces d’EDF Énergies Nouvelles concernaient l’étranger (la mise en service de parcs éoliens au Québec et aux États-Unis, la pose de 75.000 panneaux solaires en Israël), la filiale se développe également sur le territoire français. Jeudi…
jeu 14 Juil 2016
La coentreprise Areva H2Gen a inauguré officiellement le vendredi 24 juin dernier une usine de fabrication d’électrolyseurs PEM aux Ulis dans l'Essonne. Cette unité de production unique en France marque une étape déterminante dans le développement technologique de la mobilité…
jeu 3 Juil 2014
STX France, spécialiste de la construction navale, a officialisé le jeudi 29 juin 2014 la construction d’une usine pour les énergies marines renouvelables à Saint-Nazaire en Loire-Atlantique. L’ancien « Alstom marine » veut ainsi construire deux bâtiments, pour un coût total…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *