Consommation d’électricité : pointe journalière et pointe saisonnière - L'EnerGeek

Consommation d’électricité : pointe journalière et pointe saisonnière

Les pointes de consommation électriques sont les moments de la journée, ou de la saison, pendant lesquels la consommation d’électricité est la plus forte. Elles doivent être maîtrisées, pour éviter de mettre le réseau électrique sous tension.

Les « pointes de consommation » ou « pics de consommation électrique » sont les périodes pendant lesquelles la demande d’électricité est la plus forte.

Les pointes de consommation varient en fonction des saisons et des moments de la journée (ainsi qu’en fonction des régions du monde, mais nous nous focaliserons sur la situation française dans cet article). On distingue donc les pointes journalières et les pointes saisonnières.

[stextbox id= »info »]Pointe journalière[/stextbox]

La pointe journalière est le moment de la journée pendant lequel la demande d’électricité (et donc la consommation) est la plus forte.

La pointe journalière est généralement plus prononcée les jours de semaines.

La pointe journalière s’explique par les comportements et les modes de vie, qui influent sur l’utilisation des appareils et des installations électriques.

En hiver, cette pointe journalière intervient autour de 19 heures (heure de forte utilisation des appareils électroménagers, des transports publics, de l’éclairage, du chauffage électrique…).

Les pointes journalières hivernales sont en constante augmentation depuis plusieurs années. Cela s’explique par une augmentation globale de la consommation électrique et une augmentation de l’utilisation des appareils électriques.

Une pointe journalière moins marquée se produit également le matin : progressive entre 4 heures et 8 heures du matin, la demande se stabilise jusqu’à la mi-journée.

On observe au contraire un creux de la demande la nuit, et dans une moindre mesure l’après-midi.

En été la pointe journalière se produit généralement vers 13 heures, notamment en raison de l’usage des appareils de climatisation.

[stextbox id= »info »]Pointe saisonnière [/stextbox]

La pointe saisonnière est le moment de l’année pendant lequel la consommation d’électricité est la plus importante.

En France, la pointe de consommation saisonnière se produit l’hiver. Elle est directement liée aux vagues de froid, moments de forte utilisation du chauffage électrique.

En effet, en hiver, la baisse de la température d’1 degré engendre une augmentation de la consommation de 2.300 MW.

En fonction de la durée des vagues de froids, les pointes saisonnières peuvent durer de quelques jours à plusieurs semaines.

Les pointes saisonnières correspondent aux records de consommation électrique. Si elles se prolongent, elles engendrent un risque pour l’équilibre offre/demande du réseau électrique.

Les efforts de maîtrise de la consommation électriques doivent être d’autant plus importants pendant les périodes de pointes de consommation.

Le nouveau dispositif mis en place pour réduire la consommation des industriels les plus énergivores pendant les pointes devrait néanmoins permettre de réduire le risque de blackout (panne géante du réseau électrique).

Rédigé par : jacques-mirat

mar 12 Déc 2017
Deux ans jour pour jour après la COP21, un nouveau sommet étape baptisé « One Planet Summit » dédié au financement de la lutte contre le changement climatique s’est ouvert mardi 12 décembre 2017 à Paris. Co-organisé avec les Nations…
mer 30 Nov 2016
Programmé tous les deux ans et axé sur les services à l'environnement (eau, déchets, pollution, énergie), le salon Pollutec a ouvert ses portes mardi 29 novembre à Lyon. Il rassemble cette année jusqu'au 2 décembre plus de 2.200 exposants, dont…
jeu 6 Fév 2014
Mercredi 5 février, deux des principaux opérateurs de réseaux allemands ont présenté un projet de réseau électrique, long de 800 kilomètres. Cette "autoroute énergétique" permettrait d'acheminer l'électricité produites par les nouveaux parcs éoliens offshore situés en mer du Nord vers le…
ven 21 Juil 2017
Par une décision du mercredi 19 juillet 2017, le Conseil d’État, a finalement donné raison aux fournisseurs alternatifs de gaz qui réclamaient l’annulation du décret du 16 mai 2013 relatif aux tarifs réglementés de vente de gaz naturel au motif…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *