Les différents types de barrage : le barrage poids

Le barrage poids est le type de barrage le plus courant dans le monde. Sa construction nécessite beaucoup de matières premières, car contrairement au barrage voûte, le barrage poids doit supporter toute la pression de l’eau de la retenue.

D’un design très simple, le barrage poids est le type de barrage le plus courant dans le monde.

Contrairement aux barrages voûte, qui reporte la pression de l’eau sur les rives, le barrage poids doit pouvoir supporter tout la pression de l’eau grâce à sa propre masse, comme son nom l’indique.

Le poids du barrage équilibre la poussée de l’eau. La masse empêche le barrage de se renverser ou de glisser sous le poids de l’eau.

Les barrages poids sont donc des barrages épais et lourds, dont la construction nécessite beaucoup de matières premières (du béton). Les coûts de construction d’un barrage poids sont donc supérieurs à ceux d’un barrage voûte.

Le profil de ces barrages a la forme d’un triangle rectangle, car l’ouvrage doit être plus épais à la base qu’au sommet.

Il est positionné de façon à être incliné par rapport à la retenue d’eau et vertical par rapport à l’aval du cours d’eau.

Les barrages poids conviennent dans les vallées très larges, avec des fondations rocheuses résistantes, capables de supporter l’ouvrage.

Depuis l’Antiquité, la plupart des barrages, qui étaient construit pour l’alimentation en eau ou pour l’irrigation, étaient des barrages poids (même si certains barrages voûte datent également de l’Antiquité)

Les premiers barrages étaient souvent de forme rectangulaire peu adaptée.

Construit au début du 20ème siècle, la plupart des premiers barrages hydroélectriques français étaient de type barrage poids.

Ils étaient construits en maçonnerie jusque dans les années 30, avant d’être remplacé par le béton conventionnel.

Depuis la fin des années 70, la technique du béton conventionnel a été remplacée par le béton compacté au rouleau (le béton est disposé comme du remblai avec des machines de terrassement),  car les coûts de fabrication sont moindres.

Le plus haut barrage-poids du monde et celui de la Grande-Dixence en Suisse (photo ci-dessus). Il mesure 285 mètres de haut. Son épaisseur à la base est de 193 mètres. Il est constitué de près de 6 millions de m3 de béton.

A l’image du barrage Hoover (photo ci-dessous), aux États-Unis, il existe des barrages voûte-poids, qui sont un compromis entre le barrage voûte et le barrage poids. Ils contiennent moins de matières premières que les barrage poids, car ils reportent la pression de l’eau vers les rives comme un barrage voûte.

 

3 réactions sur Les différents types de barrage : le barrage poids

  1. Pingback: La Grande-Dixence : plus haut barrage poids du monde | L'ENERGEEK : l'énergie facile en quelques clics !

  2. Pingback: Les différents types de barrages en remblais | L'ENERGEEK : l'énergie facile en quelques clics !

  3. Pingback: Le barrage de Turcurui, 4eme plus grande centrale mondiale | L'ENERGEEK : l'énergie facile en quelques clics !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>