Gestion du risque incendie en zone nucléaire

pompiers_casquesL’incident de Penly a mis en lumière l’importance des systèmes de gestion des risques d’incendie, indispensables à la sécurisation des centrales nucléaires. De nombreuses mesures sont prises, en collaboration avec les sapeurs-pompiers, afin de limiter au maximum ces risques. La présence et la spécialisation des pompiers sur les sites nucléaires sont de plus en plus importantes, tout comme la formation des professionnels du secteur.

 

Une collaboration essentielle

La sécurisation des sites nucléaires en matière de lutte contre les incendies repose essentiellement sur la coopération entre les pompiers et le personnel des centrales. Les premiers apportent leur expertise sur la lutte anti-incendie, les seconds leur donnent les connaissances spécifiques à ce milieu. C’est l’enrichissement mutuel des sapeurs pompiers et des travailleurs du nucléaire qui permet d’optimiser la sécurité.

Les équipes internes de premier secours, habituées aux lieux et formées aux risques particuliers, sont complémentaires des sapeurs pompiers externes professionnels, dont l’expérience et les compétences sont constamment entretenues.

Des entrainements communs sont d’ailleurs régulièrement mis en place afin que pompiers et travailleurs du nucléaire apprennent à gérer les situation de danger ensemble et à mettre en pratique les connaissances apprises par l’autre corps de métier.

 

Des pompiers proches des centrales

En France, chaque centrale nucléaire est protégée par une ou plusieurs casernes de pompiers. Les Schémas Départementaux d’Analyse et de Couverture des Risques (SDACR), placés sous la responsabilité des préfets, imposent que tous les points des sites nucléaires soient accessibles en moins de 20 minutes, depuis les casernes  les plus proches.

Depuis 2009, 100% des sites nucléaires français bénéficient du détachement d’un officier des sapeur-pompiers professionnel afin de renforcer le partenariat entre les professionnels de la sécurité et ceux du nucléaire

 

Formations particulières

Les pompiers qui travaillent près des centrales sont soumis à de lourdes normes de sécurité. Il suivent des formations pour appréhender les dangers spécifiques de l’industrie nucléaire et ils exécutent de nombreux exercices d’entrainement dans les conditions du réel. Des formations sont également dispensées aux responsables de la sécurité des centrales. De cette manière, les pompiers sont formés pour ce secteur particulier et les employés de la centrale le sont pour la lutte anti-incendie.

Plusieurs entrainements sont régulièrement mis en place sur toutes les centrales pour le personnel :

-Les exercices « incendie », qui testent l’organisation, le matériel et permettent de développer et de pérenniser l’expérience des intervenants.

-L’apprentissage du maniement des extincteurs, spécifiques selon les différents locaux des unités de production.

-Des stages de mise en situation organisés par l’Institut de Formation à la Prévention et à la Sécurité (IFOPSE), où les agents apprennent à éteindre des départs de feu de faible ampleur en se protégeant, à secourir une victime sous la fumé, à limiter la propagation des flammes et a gérer les situations en attendant les secours externes.

 

Les pompiers des casernes proches des centrales suivent régulièrement des formations spécifiques :

-Formation à la radioprotection.

-Exercices et entraînements réguliers dans les centrales afin de se familiariser avec l’environnement et les installations.

-Formations spécifiques aux rayonnements ionisants en fonction des différentes caractéristiques des sites et de leurs spécificités en matière de risque.

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

3 réactions sur Gestion du risque incendie en zone nucléaire

  1. Je compléterais aussi par le fait que, dans d’autres sites nucléaires (hors centrales EDF), des services de pompiers (en plus de la fonction commune de sécurité) sont sur place, au plus proche des installations.

    Celles-ci sont dimensionnées en ressources et moyens (à équivalence d’une ville de plusieurs milliers d’habitant selon l’importance du site) et ont un rôle majeur pour tout type d’évènement in-situ (du simple accident de travail aux cas les plus graves) ainsi que hors site (accident de voirie par exemple).

    Cela ne dénote pas les service de pompier alloués à tel ou tel site EDF, si ce n’est la distance et les temps d’intervention qui les séparent et qui ne sont pas les mêmes et qui sont compensés par des moyens et des ressources de première intervention in-situ.

  2. Pingback: La gestion des départs de feux dans les centrales nucléaires | L'ENERGEEK : l'énergie facile en quelques clics !

  3. Extincteurs incendie est une entreprise spécialisée en matériel et protection contre l’incendie et la distribution d’extincteur, elle est toujours à votre disposition pour l’entretien de vos extincteurs, aussi pour les alarmes, les plans d’évacuation, d’intervention et la signalisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>