Des éoliennes offshore dans la baie de Fukushima

Appuyée d’un groupe d’entreprises japonaises, la préfecture de la ville de Fukushima, fêtant cette semaine le triste anniversaire d’une des pires catastrophes naturelles de l’histoire du Japon, prévoit aujourd’hui l’implantation d’une plateforme éolienne au large de sa baie.

Un projet proposé en réaction à un appel d’offres du gouvernement, soutenu par le ministère japonais de l’Industrie, réalisé par les groupes Mitsubishi et Marubeni, pensé par l’Université de Tokyo – et dont les 16 MW d’énergie fournis par trois turbines flottantes devraient pouvoir alimenter 100 000 foyers d’ici à 2015, date programmée de la fin de réalisation de cette ferme éolienne.

Une bonne nouvelle à la fois pour la région et pour le pays. L’activité professionnelle à Fukushima ayant été très nettement ralentie depuis la catastrophe, ce projet promet de la redynamiser – tout en s’inscrivant dans une volonté de développement massive de l’éolien offshore pour le Japon.

Le pays prévoit l’installation d’un système éolien d’une valeur de 1000 MW au large de ses côtes, réalisation planifiée sur une dizaine d’années. L’ensemble de ces fermes éoliennes en mer représenteraient un coût d’investissement estimé entre 95 et 190 millions d’euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>