Comparatif du coût de l’électricité selon les sources énergétiques

Le rapport de la Cours des comptes sur le coût de la filière nucléaire a permis de chiffrer le coût de l’énergie nucléaire en France à l’heure actuelle : 49,50 euros par mégawattheure produit. Mais quel le coût du nucléaire par rapport aux autres sources énergétiques?

 

 

 

Alors qu’une incertitude réside sur la future politique énergétique de la France, la publication du rapport de la Cours des Comptes est l’occasion de dresser un comparatif du coût des différentes sources d’électricité, en rappelant les avantages et les inconvénients de chacune.

Les différentes sources d’énergies sont classées par ordre croissant de leur prix de production.

15 à 20 euros par mégawattheure, l’hydroélectricité :

Avantages : elle est de loin l’énergie renouvelable la moins chère, car une fois les centrales hydroélectriques construites et amorties, leur coût d’entretien est faible. Il s’agit d’une source d’énergie non polluante et illimitée.

Inconvénient : aujourd’hui, il est difficile d’augmenter la part de l’énergie hydraulique dans le mix énergétique français car la construction d’un nouveau barrage est un projet titanesque, très coûteux, et qui implique souvent des déplacements de population.

44 euros par mégawattheure, le charbon :

Avantages : le prix du charbon est un avantage indéniable, et les réserves mondiales sont encore abondantes (estimation de 120 ans de production au rythme d’exploitation actuel), les centrales à charbon peuvent fonctionner à la demande et sont utiles lors des pics de consommation hivernaux.

Inconvénients: il s’agit de l’énergie la plus polluante et son rendement énergétique est faible.

49,50 euros par mégawattheure, le nucléaire :

Avantages : c’est une énergie non polluante et relativement bon marché. Les réserves mondiales d’uranium sont suffisantes, l’OCDE  estime les réserves mondiales d’uranium à 100 ans, au rythme d’utilisation actuel.

Inconvénients : le prix de cette énergie va augmenter, notamment en raison des travaux pour sécuriser le parc, suite aux recommandations formulées par l’ASN dans le cadre de son rapport post-Fukushima. En prenant en comptes ces travaux, le coût de traitement des déchets et le coût du démantèlement des centrales, le prix du nucléaire historique, c’est-à-dire le prix de l’énergie fournie par les centrales déjà en cours de fonctionnement, devrait atteindre 57 euros. De plus le nucléaire est au cœur d’un débat politique entre pro et anti-nucléaire.

69 euros par mégawattheure, l’éolien :

Avantages : son prix abordable, c’est l’énergie renouvelable la moins chère (hors hydraulique). Elle est  non polluante et illimitée.

Inconvénients : c’est une énergie intermittente, qui ne produit pas constamment et qui doit donc être accompagnée par d’autres moyens de production : une politique énergétique ne peut pas se baser uniquement sur l’énergie éolienne.

74 euros par mégawattheure, le gaz naturel :

Avantages : les nouvelles centrales à cycle combiné polluent beaucoup moins que les anciennes centrales et elles ont un meilleur rendement énergétique. Elles peuvent fournir de l’électricité à la demande et servent de variable d’ajustement notamment lors des pics de consommation.

Inconvénients : les estimations tablent sur des réserves mondiales de gaz naturel limitées à 65 ans, au ryhme d’utilisation actuel. De plus, le prix du gaz naturel est soumis à d’importantes fluctuations et il a augmenté de façon  importante au cours des dernières années.

De 236 à 406 euros par mégawattheure, le solaire :

Avantages : c’est une énergie renouvelable, non polluante et illimitée. Le prix des panneaux solaires est en diminution rapide (-10 % tous les trimestres). Selon l’IPIA (european photovoltaic industry association), en 2020, le coût de production de l’énergie solaire sera compris entre 80 et 180 euros par mégawattheure.

Inconvénients : globalement, l’énergie solaire est une énergie encore très chère comparée aux autres sources énergétiques. De plus le coût de l’énergie solaire varie selon l’ensoleillement. Enfin il s’agit d’une énergie intermittente, comme pour l’éolien, même si l’élaboration des moyens de stockage est à l’étude.

7 réactions sur Comparatif du coût de l’électricité selon les sources énergétiques

  1. Bonjour,

    De plus le parc français est déjà installé et la plupart des centrales sont opérationnelles pour encore au moins quatre décennies.

    Il y a une grosse erreur là! Le parc nucléaire a déjà 30 ans…Il peut tenir qu’une dizaine d’année tout au plus…pour atteindre une durée de vie de 40 ans… (En rappelant au passage que la durée de vie initialement prévue était de 30 ans…..)

  2. +10,6 TWh : c’est le potentiel hydroélectrique encore inexploité en France (selon la synthèse de l’UFE, Union française de l’électricité). Cela représente l’équivalent de la consommation de quatre millions d’habitants (soit les agglomérations de Lyon et Marseille réunies), qu’il serait possible d’alimenter demain par l’hydroélectricité, énergie locale, propre et renouvelable.
    Deux possibilités de développement ont été distinguées, la plupart sont des petites installations au fil de l’eau et pas des projets titanesques :
    • La création d’ouvrages nouveaux (+ 9.5 TWh/an)
    • La valorisation ou l’équipement de seuils existants (+ 1.1 TWh/an)
    sachant que, pour la profession, construire une nouvelle centrale consiste toujours à concilier l’optimisation énergétique du site et les enjeux environnementaux du cours d’eau concerné.

  3. Le charbon ? Un article un peu ancien mais très réaliste sur la question, à lire ici

    > http://futura24.voila.net/charbon/charbon_fin.htm

    C’est un article d’il y a trois ans. A l’époque les réserves mondiales de charbon citées étaient déjà passées de 227 années en 2009 à 144 années en 2005.

    Et la question était de savoir s’il y aurait une brusque fin du charbon en 2075 ou en 2048.

    Avec les réserves ramenées à 120 ans aujourd’hui (mais le chiffre date peut-être d’il y a deux ou trois ans), la fin du charbon serait bien avant 2075 ou 2048.

    A moins que l’on réduise la production (et la consommation) pour le faire durer un peu plus longtemps.

  4. Bon article mais les inforations sur le solaire photovoltaiques sont completement dépassées.
    En février 2012, nous vendons des centrales de 100kwc qui produisent de l’electricité pour 110€/Mwh.
    Bien loin des chiffres de l’article.
    Toutes les hypotheses de calcul sont disponibles sur simple demande.
    Gregory lamotte
    Tritec

  5. Pouvez-vous me donner l’origine des documents qui vous ont permis de faire ce comparatif, très intéressant d’ailleurs!
    Merci

  6. Pingback: France: parc nucléaire amorti mais prix en fortes hausses | EchoAlpha | L'étrange défaite de la france dans la mondialisation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>