La Turquie va doubler la production de la première centrale IRCC au monde


Le gouvernement turc a annoncé un doublement de la production électrique de la centrale IRCC Dervish à Karaman (Turquie). Ce site héberge la première centrale au monde à cycle combiné avec énergies renouvelable intégrées (Integrated Renewables Combined-Cycle ou IRCC).

Cette centrale portée par l’entreprise turque MetCap Energy et l’américain General Electric a été lancée en juin 2011 et se base sur la technologie FlexEfficiency50 à cycle combiné de GE. Cette technologie de turbine permet de produire davantage d’électricité même lorsqu’il y a moins de vente ou de soleil, ainsi qu’une flexibilité d’opération à l’intégration du gaz naturel, de l’éolien et du solaire en un seul complexe énergétique.. Grâce à une extension de licence, la production électrique de Dervish va passer de 570 à 1080 mégawatts. Une deuxième centrale pourrait également voir le jour.

« MetCap est l’un des principaux acteurs de l’énergie en Turquie et continue à travailler en étroite collaboration avec GE pour déployer les technologies énergétiques les plus innovantes, ce qui permet aux producteurs d’énergie d’opérer d’une manière plus propre, plus intelligente et plus efficace pour relever les défis énergétiques d’aujourd’hui », explique Paul Browning, PDG de la division Thermal Products de GE Energy.

La centrale Dervish devrait être agrandie d’ici 2016 et fournira  de l’électricité à plus de 1,2 millions de foyers turcs.

La centrale Dervish, première centrale IRCC au monde, est composée d’une turbine à gaz 50-hertz 9FB de dernière génération, une turbine à vapeur, un générateur, 22 mégawatts d’éoliennes de GE et 50 mégawatts de la technologie concentrée d’eSolar de tour solaire thermique (utilisant de petits miroirs plats préfabriqués appelés des héliostats). Cette technologie est capable d’atteindre un niveau record de 69% d’efficacité thermique.

Après son agrandissement, cette centrale va également comporter de nombreuses innovations, comme une fonction zéro décharge liquide, une capacité de réponse rapide de démarrage en 28 minutes et produira moins d’émissions de gaz à effet de serre.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>