Géothermie : une énergie inépuisable fournie par les entrailles de la terre

La géothermie est l’exploitation énergétique de la chaleur souterraine. La croûte terrestre laisse en effet passer une partie de la chaleur contenue dans le manteau terrestre.

Cette chaleur provient de la radioactivité contenue dans la roche, et elle remonte naturellement vers la surface. Cette radioactivité est produite par la désintégration de l’uranium, du potassium et du thorium.

Plus on creuse profondément la terre, plus sa température augmente : approximativement trois degrés Celsius tous les 100 mètres.

Cette chaleur souterraine réchauffe les nappes phréatiques qui peuvent être exploitées par forage afin de produire de l’énergie.

La géothermie est principalement utilisée pour le chauffage et la production électrique.

Il s’agit d’une source d’énergie inépuisable, ne générant aucune pollution, mais dont la production est assez faible : 60 milliwatts par mètre carré exploité, en moyenne.

Mais, en fonction de leurs caractéristiques géologiques, certains terrains dégagent davantage de chaleur. On pense par exemple aux geysers et aux sources chaudes qui bénéficient de l’activité volcanique.

Dans le monde, 8000 MH sont produits grâce à la géothermie.

Les Philippines et l’Islande sont les pays qui ont le plus misés sur la géothermie dans leur politique énergétique. Les Etats-Unis sont le plus gros producteur mondial avec 2500 MH.

En France, la géothermie occupe encore une part minime de la production énergétique. En 2008, l’ADEME et la BRGM ont signé un accord pour développer la géothermie.

L’objectif du gouvernement est de produire un million de tep via la géothermie à l’horizon 2020. Les départements d’outre-mer seront particulièrement ciblés en raison de la présence de volcans actifs sur leur territoire.

Les différents types de géothermie :

-très basse énergie : exploitation de réservoirs d’eau situés à moins de 100 mètres de profondeurs et dont la température n’excède pas 30 degré Celsius. Cette énergie est notamment utilisée par des particuliers pour le chauffage et la climatisation grâce à une pompe à chaleur géothermique.

- basse énergie : exploitation de réservoirs plus profonds (jusqu’à 2500 mètres de profondeur), dont l’eau atteint entre 30 et 100°. Cette énergie sert principalement à des réseaux de chauffage urbain et dans l’industrie, mais aussi pour le thermalisme.

- moyenne et haute énergie : cette géothermie permet de produire de l’électricité grâce à des turbines. Elle consiste à puiser les réserves aquifères situées entre 2000 et 4000 mètres de profondeur (moins en zone volcanique).

- géothermie profonde :   des recherches sont en cours pour de la géothermie encore plus profonde. L’idée consiste à créer des réserves d’eau artificielles à plusieurs kilomètres de profondeur, en fracturant des roches naturellement imperméables.

Une réaction sur Géothermie : une énergie inépuisable fournie par les entrailles de la terre

  1. Pingback: Bouillante : la première centrale géothermique de France | L'ENERGEEK : l'énergie facile en quelques clics !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>